Livré en bundle avec la Megadrive en Europe et aux USA (non les Japonais n’ont jamais de jeux fournis avec leurs consoles !) il est probablement la Madeleine de Proust de nombreux joueurs. Il n’est pas exceptionnel, il a de nombreux défauts mais reste un bon jeu mal aimé par certains. Mais il reste le premier pas dans l’ère 16 bit de nombreux vieux gamers désormais. Place au test d’Altered Beast sur Megadrive !

 

Histoire : Rise from your Grave !

L’action est située lors de l’antiquité et Zeus vous rappelle d’entre les morts pour aller sauver sa fille Athéna (que l’on trouvait quand même beaucoup plus Bad Ass dans les Chevaliers du Zodiaque !) des griffes du dieu des enfers (Underworld en version anglaise) Neff ( ne me demandez pas ce que faisait Hadès le vrai dieu des enfers, j’en sais rien !). En tant qu’ancien Centurion romain (vous noterez le mélange de mythologie grecque et romaine tant qu’à faire…) vous avez beaucoup voyagé et votre force est reconnue par tous. Conscient tout de même que vous n’êtes qu’un humain, Zeus vous confère le pouvoir de l’Altered Beast soit de vous transformer en bête mythique avec sa force et sa magie associée. Et vous en aurez besoin pour défier Neff lors de ses 5 transformations et libérer Athéna des griffes du grand Pope. Il faudra pour cela capturer les boules d’esprits relâchées par les Loups Blancs vaincus.

 

Le jeu : Welcome to your Doom !

 

Les contrôles utilisent pleinement les trois boutons de la Megadrive

 

Le bouton A sert à donner un coup de poing

Le bouton B sert à donner un coup de pied

Le bouton C sert à sauter, pour un saut haut il faut maintenir la touche haute et appuyer sur le bouton C en même temps

Sachant qu’en ayant évolué en Altered Beast il y a quelques changements, ils seront détaillés dans les niveaux ci dessous.

Vos vies sont affichées en haut à gauche et votre énergie vitale en bas à gauche pour le joueur 1, il en sera de même pour le joueur 2 mais à droite.

 

Gameplay : Où tu vas te battre en slip…

 

Le jeu est jouable à deux simultanément comme la version arcade, et c’est un gros plus.

Pour vaincre Neff il vous faut la puissance des Boules d’esprits relâchées par les loups blancs à trois têtes, tuer l’animal ne suffit pas, il faut capturer la boule en sautant ou passant dessus.

La première boule vous fait devenir un géant avec une portée de coup accrue, un puissance augmentée et un effet de vent qui persiste un peu à l’issue du coup porté.

La seconde boule vous permet de devenir un surhomme avec encore une portée accrue.

Enfin la troisième boule vous transforme en Altered Beast.

A noter que la capture de boules supplémentaires ne rapporte que des points et ne fait rien de plus.

Neff se présente face à vous trois fois par round et se transforme dés que vous avez atteint votre ultime forme ou à défaut lors de la troisième rencontre. Si vous le rencontrez en humain le jeu sera bien plus difficile !

Si vous jouez à deux, il faudra que les deux joueurs soient transformés pour combattre le boss ou également à l’issue de la troisième rencontre sinon.

Une fois vaincu Neff extrait les boules d’esprits de votre corps et vous retrouvez votre statut de Centurion standard au début du niveau suivant.

Le plus tôt vous battez Neff, le plus de points vous aurez :

Première rencontre : 100000 points

Seconde rencontre : 50000 points

Troisième rencontre : 20000 points

 

Le jeu est décomposé en 5 stages que voici :

 

Stage 1 : Acropole d’Hadès

A votre retour d’entre les morts vous combattez les hordes de Pieds lents, Horreurs sans têtes, Orcus décharnés, Maîtres des tombes envoyés sur votre chemin.

Transformation en Loup Garou

La touche A envoie une boule de feu

La touche B vous enflamme et vous propulse vers l’avant.

Boss du round : Aggar

 

Stage 2 : Caverne obscure

Vous démarrez votre descente vers les enfers et cette caverne humide est peuplée de créatures immondes, telles des Sangsues rondes qui se collent à votre tête et sucent votre énergie vitale, des Poulets avec un dard, des Queues à sonnette.

Transformation en Dragon Garou

La touche A envoie des éclairs

La touche B vous entoure d’une barrière laser et détruit tout à son contact.

Boss du round : Huit-yeux

 

Stage 3 : Caverne dans la roche

En vous enfonçant un peu plus dans la terre vous évitez les crevasses alentours pour rencontrer des Aiguilles des cavernes (abeilles mutantes !), des Fossiles, des Tortues de rocher.

Transformation en Ours Garou

La touche A envoie l’haleine de l’ours qui transforme en pierre les ennemis

La touche B vous fait faire un saut vrillé qui aspire la vie des ennemis.

Boss du round : Escargot moisi. (moitié escargot, moitié salamandre en anglais…)

 

Stage 4 : Les grilles du palais des enfers

Le dénouement est proche et se dresse devant vous le palais des enfers, cette fois ce sont des Dragons à marteau et de vieilles connaissances qui viendront vous défier

Transformation en Tigre Garou

La touche A envoie des boules de feu dansantes

La touche B vous crée un pilier de feu vertical

Boss du round : Ver-crocodile

 

Stage 5 : Labyrinthe des enfers

Ne prenez pas peur avec le mot labyrinthe, cela reste un niveau standard où vous devrez vaincre des Poissons-scies, des chèvres sanglantes (le nom est ridicule mais elles sont costaudes!), des Sangliers sauvages et des Licornes sombres.

Transformation en Loup Garou doré

La touche A envoie des boules de feu dorées

La touche B vous enflamme et vous propulse vers l’avant.

Boss du round : Neff

 

 

Le jeu est un Beat Them All trop rigide pour être bon, vous êtes coincés sur un seul plan et vous devez battre les ennemis qui viennent vers vous immanquablement. Néanmoins la variété des adversaires est un vrai plus avec des niveaux différents. On en retrouve certains en double dans le niveau 4 et le loup garou doré ressemble beaucoup à celui du premier niveau. Mais l’identité est bien marquée. Et cela reste un plaisir de lancer ce tout premier jeu sur la 16 bit de la firme d’Haneda (enfin plus maintenant mais c’est une autre histoire!).

Musiques & Son : Pour le meilleur et pour le pire

 

Les thèmes musicaux sont bien évidemment ceux que l’on retrouve en Arcade, arrangés pour la Megadrive qui a des capacités un peu moindre dans ce domaine. Pour avoir pu comparer j’ai une préférence pour la version console par rapport à la version arcade que je trouve un peu plus terne dans les musiques. Un combe tout de même ! Puis pour avoir été élevé aux sonorités 8 bit, cette première écoute a été un choc, c’était clairement de la qualité Synthétiseur. Il n’y avait pas de quoi avoir de honte de brancher des enceintes sur la sortie casque de la MD pour avoir la stéréo et surtout une sortie audio digne de ce nom. C’est donc un bon début mais on ressent la jeunesse du jeu, lors de certains effets sonores les percussions disparaissent de la musique, les techniques de programmation n’était pas encore optimisées pour partager les ressources du chipset Yamaha. Néanmoins pour les voix il faut reconnaître que toutes ne sont pas de qualités et certaines sont presque inaudible et donc incompréhensible, avec le fameux « Welcome to Your Doom » (Bienvenue dans votre destinée tragique). qui ouvre le jeu à votre sortie de terre. (cela restera un défaut courant sur la Megadrive !). Et cela tranche vraiment avec la clarté des musiques proposées.

Graphismes : La claque (en 1988 & quand tu viens d’une console 8 bit !)

 

La encore vu la jeunesse du jeu, on peut pardonner quelques raccourcis grossiers mais qui du coup trahissent une parution à la sortie de la console. L’introduction est présente avec les différents yeux humains et ceux de l’Altered Beast en gros plan et en mouvement. La taille des sprites est importante et le fait de jouer à deux comme l’arcade est un apport indéniable. Les transformations sont bien retranscrites également. Il est facilement compréhensible de savoir pourquoi ce jeu était inclus en bundle chez nous. C’était pas loin de l’arcade à la maison, même si je ne connais pas le nombre de bornes Altered Beast qui ont été jouables dans mon sud natal, personnellement je n’en ai pas vu du tout mais je ne squattais pas les salles de jeux enfumées ou les bars à cette époque la… De plus un scrolling différentiel est présent sur la version MD et absent sur la version arcade… Bref ce n’est pas de l’arcade perfect, mais une bien belle adaptation.

Conclusion : Ceci est la meilleure version console tout simplement

 

C’est peut être la cartouche la moins chère que vous trouverez à l’heure actuelle sur Megadrive et vous auriez tort de la snobber. Même si le jeu se termine très (TROP !) vite, pouvoir jouer à deux augmente fortement son intérêt même s’il n’y a aucune interaction entre vous. Il est toujours possible de priver l’autre joueur de Boules d’Esprits pour lui rendre la tache difficile mais ça sera tout ce que vous pourrez faire. Pour vous dire à quel point pour moi ce jeu est un « must have » dés que je teste un nouvel émulateur je teste deux jeux, Sonic et Altered Beast. Ils restent des icônes de la MD. Mal aimé par ceux qui l’ont découvert sur le tard mais apprécié par ceux qui ont eu le premier bundle Megadrive avec le jeu inclus, c’est un classique de la 16 bit Tokyoïte.

Enfin anecdote mais suffisamment rare pour le souligner la jaquette du jeu est la même sur les versions Japonaises, US, et Européennes malgré un léger recadrage occidental.

Couverture Européenne d’Altered Beast Megadrive

Image de la jaquette Japonaise sans les surcharges de texte d’Altered Beast Megadrive

Oui mais ailleurs ? Parce que Sega vendait ses licences à d’autres !

 

Ecran d’accueil sur Borne d’Arcade System 16

Premier niveau sur System 16

Sorti en arcade en aout 1988 Altered Beast reste un jeu que l’on a retrouvé sur de nombreuses consoles par forcément Sega d’ailleurs !

Pêle Mêle la version Master System est un ratage total avec une animation limite à base de diapo tellement ce n’est pas fluide, et il manque le troisième stage. Seul point positif une compatibilité partielle avec le module FM de la Mark III japonaise en mettant les mains dans le code…

Couverture Européenne d’Altered Beast Master System

Altered Beast Master System

Premier niveau d’Altered Beast Master System

La version Famicom a un sprite principal ridiculement petit mais l’adaptation d’Asmik lui a rajouté deux stages inédits ! Le jeu est donc différent et pas si mal au final.

Couverture Japonaise de Juuouki sur Nintendo Famicom Le graphiste était débutant probablement 😀

Juuouki sur Nintendo Famicom

Premier niveau de Juuouki sur Nintendo Famicom

La version PC Engine (Hu-Card ou CD!) se trouve à mi chemin entre la Megadrive et la Master System. Rien de bien transcendant malgré tout même s’il est jouable à deux.

Couverture Japonaise d’Altered Beast PC Engine

Juuouki sur Nec Pc Engine

Premier Niveau de Juuouki sur Nec Pc Engine

 

Puis plus tard :

Altered Beast: Guardian of the Realms sur Game Boy Advance où l’on retrouve un premier stage similaire à l’original et un puissant et audible « Rise from your Grave » mais la mécanique de jeu a changé avec l’apparition de magies et restitution de points de vie entre autres. En 3D précalculée pour les sprites on ne retrouve pas le charme original. Avec des niveaux très nombreux mais d’une longueur abyssale !

Altered Beast sur Nintendo Game Boy Advance

Premier niveau d’Altered Beast sur Nintendo Game Boy Advance

 

Enfin une version PS2 a été réalisée mais elle ne reprend que le nom et en aucun cas le gameplay ou l’histoire… Une cruelle déception quand je l’ai lancé !

« Altered Beast » sur Sony PlayStation 2

Démarrage du jeu « Altered Beast » sur Sony PlayStation 2

Première transformation dans « Altered Beast » sur Sony PlayStation 2

 

 

Fiche technique :
Testé sur Retrofreak, Recalbox PC et Megadrive (en 60Hz)
Version pour le test : Européenne
Cartouche 4 Mb non zonée
Type : Beat Them All
Développé par Sega
Publié par Sega
Sorti le 27 novembre 1988 au Japon sous le titre Juuouki (référence G-4001), le 14 août 1989 aux USA (sans référence), et le 30 novembre 1990 en Europe toujours sans référence sur le boîtier.

 

BONUS :

B + Start à l’écran de titre vous permet de choisir : le niveau de départ, la difficulté du jeu, le nombre de barres d’énergie et le nombre de vie au départ

A + C + Haut + Droite + Start vous permet d’écouter les musiques du jeu (le sound test quoi 🙂

A + B + C + Bas + Gauche + Start vous autorise à changer les transformations en fonction des niveaux : Si t’es fan du Dragon tu peux faire les 5 niveaux avec lui comme transformation !

 

Liens :

 

https://tcrf.net/Altered_Beast_(Genesis)

https://segaretro.org/Altered_Beast

(Visited 64 times, 1 visits today)