Il y a 25 ans…(au moins)

Je me souviens encore très bien du jour où j’ai découvert pour la première fois ces haricots multicolores plus connus aujourd’hui sous le nom de Puyos, c’était lors d’un repas d’amis de mes parents au milieu des années 90.  Vu qu’on était assez nombreux (nous les gosses) et probablement pour avoir aussi la paix à table pour qu’ils puissent discuter tranquillement entre adultes, le maitre de maison avait mis à disposition dans une salle quasi vide quelques chaises et une petite TV connectée à une Mega Drive. Il y avait quelques jeux mais le seul qui a tourné toute la soirée c’est Sonic Compilation sur Dr. Robotnik Mean Bean Machine. On était une petite dizaine de gamins, on s’échangeait les manettes à chaque défaite et c’était la folie quand on enchaînait les combos

Depuis ce jour, j’ai une affection toute particulière pour cette franchise, même si je suis loin d’être un expert j’ai déjà mis quelques roustes à certaines personnes un peu trop sûres d’elle (et j’en ai pris aussi beaucoup :’)). Même si ce n’est pas de façon régulière, j’aime bien relancer ce titre de temps à autre. J’en profite pour vous recommander cette reprise de Patman du thème du versus qui est juste MA-GNI-FI-QUE.

 

Donc quand notre Taulier m’a contacté et m’a dit « Hey, tu veux toujours tester Puyo Puyo Tetris 2 sur Switch » je n’ai pas hésité très longtemps surtout que par manque de temps, j’étais passé à côté du premier opus.

Aujourd’hui

Donc retrouver une version modernisée de ce titre, me concernant, fait énormément plaisir et ça fait du bien. De plus, avoir eu l’idée de combiner la franchise d’Alexey Pajitnov autrefois la grande rivale de la licence Puyos ne pouvait donner naissance qu’à un puzzle game ultime.

Une chose est sure, le jeu n’est pas avare en mode de jeu. Du joueur néophyte au plus expérimenté, du joueur solitaire à l’adepte de la tatane en ligne (coucou Kounette), chacun (ou chacune) y trouvera son compte.

Aller, commençons le tour du propriétaire et attaquons par la rubrique qui m’a le plus interloquée quand je suis arrivé au menu principal, il s’agit de l’icône « Leçon ».

Il est fort probable que la majorité des personnes (hormis les plus curieuses) n’iront pas y jeter un coup d’œil et bien dommage car c’est un excellent moyen d’apprendre ou de se réapproprier les fondamentaux de Puyos et/ou Tetris en tuto vidéo ou en situation pratique. C’est extrêmement bien détaillé et pour un jeunot comme moi qui n’a pas pratiqué depuis longtemps (je parle toujours du jeu hein) c’est un pur régal de réapprendre comment placer mes pions de la manière la plus efficace possible.

Faisons un tour maintenant dans les options et données

Faut dire ce qui est, il y a plus de données que d’options. Dans l’onglet « joueur » on personnalise son avatar ainsi que ses parties par défaut (arrière-plan, forme et styles des pièces, musique etc…). Dans modifier équipe, on peut constituer un et/ou personnaliser un trio. Chaque personnage dispose d’une capacité spéciale propre et on peut booster l’ensemble de notre team en leur assignant des cartes objets. Cartes que l’on gagne à la sueur de son front dans le mode aventure. (On peut également modifier notre équipe depuis le menu combat de talent dans l’onglet jeu solo). Dans la boutique il est possible contre quelques crédits d’acheter quelques bonus esthétiques ou sonores pour agrémenter ses parties. Formes des Tétriminos ou des puyos, voix de personnages, avatars ect… il y a de quoi attraper une collectionnite aiguë. Auditorium = menu Sound-test ni plus ni moins. Stats, ça veut tout dire et enfin Option où l’on peut changer la voix Anglaise (qui est par défaut) par la version originale Japonaise, paramétrer ses commandes. On peut également modifier la difficulté automatique OUI / NON mais je n’ai pas trouvé d’information sur l’impact dans le mode aventure ni sur le net ni dans la notice virtuelle de Sega.

Aventure Solo

Même si le multi est sans conteste la meilleure façon de profiter au mieux du titre, il ne faut pas dénigrer la partie solo du jeu. Le soft possède un mode aventure plutôt bien pensé car celui-ci permet de prendre en main de façon progressive les différents modes de jeux que l’on retrouve dans l’onglet solo. C’est idéal pour les débutants ou pour les jeunes enfants. Les personnages sont attachants avec des mimiques comiques, on se balade sur une carte avec différents embranchements. Obtenir un score parfait (3 étoiles) demande parfois un sacré défi.

Cependant, il n’est pas exempt de défaut, l’histoire est simple pour ne pas dire c.., une personne mal attentionnée veut fusionner les mondes de Tetris et de Puyo Puyo et l’on doit l’en empêcher. Les dialogues sont loooooooooooonnnnnnnngggggggss, beaucoup trop longs, soporifiques à souhait au point que j’ai décidé de les passer systématiquement. Ça m’est déjà arrivé d’avoir plus de dialogues que de temps de jeu dans quelques niveaux.

Concernant les modes de jeux, le titre est loin d’être avare, il y en a pour tout le monde et tous les styles.

_ Le mode Versus qui permet de combattre de 1 à 3 adversaires contrôlés par la machine en mode combat simple ou endurance dans lequel on enchaine les adversaires jusqu’à notre défaite. On reste sur les règles « classiques de jeu ».

_ Le mode Combat de talent, c’est le mode combat par équipe de 3. On constitue une équipe (ou modifie une équipe déjà existante), chaque personnage dispose d’une compétence spécifique (regain de vie, transformation de pièces) et on vient affronter un groupe contrôlé par l’ordinateur. Il est possible d’augmenter les stats de nos personnages via le mode aventure et d’assigner à notre équipe préférée des cartes bonus pour augmenter les compétences de personnage.

_ Le mode Echange est un mode de jeu où l’on alterne le mode puyos et le mode tetris de façon régulière. On peut alors espérer compenser son jeu et son manque de maîtrise dans un tableau en bourrinant dans l’autre. Le but étant de faire perdre son adversaire dans l’un des 2 modes de jeu pour gagner la partie.

_ Le mode Groupe, un mode de jeux où des boosts tombent du dans l’ère de jeu comme dans un Mario Kart. Bonus ou malus (tout dépend de quel côté on se place lol) viennent pimenter la partie. Pas de game over, si notre tableau est rempli, on a juste un malus de point. Une manche se joue sur une période de 3 minutes. Un mode vraiment plaisant et probablement celui que je préfère.

_ Le mode Fusion, si vous pensez maitriser les tetriminos et les puyos vraiment à 100%, alors pourquoi ne pas combiner les 2 pour qu’ils tombent en même temps dans l’aire de jeu ? Attention toutefois, les tétrominos sont plus lourds que  les puyos et c’est vite le foutoir à l’écran.

_ Le mode Big-Bang, un petit mode défi où le but est d’enchainer des lignes ou des combos. A chaque fin de round, celui qui obtient le meilleur score tape la barre de vie de son adversaire. La partie s’arrête quand l’un des 2 joueurs a sa vie à 0.

_ Le mode Défi, pour ceux qui n’en n’ont pas eu encore assez

De quoi passer des heures, des heures et encore des heures de plaisir en continu en solo. Mais le principal mode de jeu, celui qui videra la batterie de votre Switch sans qu’on s’en aperçoive, c’est le mode multi-local et/ou on-line

Aventure multi

Le gros avantage de la Switch (quand tout va bien [coucou joycon drift]) c’est sa possibilité de jouer partout à plusieurs en un claquement de doigts. Que ce soit sur le même écran (en portable ou sur la TV du salon grâce à ses manettes détachables) ou en sans-fil chacun sur sa console. Ce qui permet à Puyo Puyo Tetris 2, à l’instar d’un Mario Kart, de créer des parties entre amis vraiment endiablés, en 1 claquement de doigts avec des retournements de situation aussi imparables qu’un combo double Tetris ou d’une cascade de puyos.

Les modes de jeu sont certes les mêmes qu’en solo mais c’est tellement plus amusant de se lancer des combos entre amis (ou en famille) quand on est tous alignés dans le canapé, à l’ancienne, entre 2 gorgées de bière et une poignée de chips. Chose amusante à réaliser et extrêmement jouissive lorsqu’on le maitrise, c’est laisser l’adversaire croire qu’il a l’avantage lors d’une attaque et lancer un contre combo qui annihile sa tentative, voire même renverse la tendance en notre faveur. Cet ajout n’est pas récent mais il était pour moi jusqu’alors inconnu. D’ailleurs, je déconseille le « Ha-Ha » à la Nelson Muntz qui peut être synonyme de dodo sur le canapé la nuit suivante en fonction de votre adversaire.

Si vous êtes en mal d’adversaires ou si vous pensez avoir le niveau suffisant pour affronter le monde entier, vous pouvez expérimenter le monde On-line

Le On-line

Bienvenue sur le Online, l’endroit qui vous fera passer par les 5 stades de l’anxiété et qui au final vous indiquera votre réel niveau. En 1 : Le déni (ce n’est pas possible, il triche) ; 2 : la colère (le ragequit) ; 3 : la peur (ho non pas lui, pas encore !) ; 4 : le marchandage (laisse-moi gagner stppppp) et enfin 5 : l’acceptation (allez balec). Cliquer ici pour la référenceCar oui, vous allez très certainement prendre cher.

 

Me concernant, mes premiers pas sur le on-line n’ont pas été une sinécure, encore merci à Kounette de Level Max à qui je dois la plus belle leçon de Tetris avec un superbe 46-0. En même temps, quand le mot de passe pour rejoindre une partie en ligne est « 6666 », j’aurais dû être plus méfiant :’). Donc quel que soit votre niveau et même si vos premiers adversaires sont « faciles », dites-vous qu’il y en a toujours un avec un niveau supérieur au vôtre qui vous attend tapi dans l’ombre.

Le mode en ligne se découpe en 2 catégories, la première le mode puzzle qui correspond au mode classement en ligne, chaque victoire fait monter votre nombre de points donc votre classement. En cas de défaite, c’est l’opération inverse et vous perdez des places. Il y a aussi moins de modes de jeu dans le mode classement. Il y a seulement les modes puzzles où chacun combat dans son mode de jeu préféré, le mode Puyo seul, mode Tétris seul et combat de talent.

Avant votre premier combat, il vous sera demandé quel est votre niveau (Aspirant / amateur ou Pro) cependant, même en prenant le niveau « facile », la première victoire tarde a venir. J’ai constaté aussi que trouver un adversaire en ligne n’est pas instantané et c’est parfois tréééés long avant de pouvoir lancer notre première brique.

Le mode jeu libre est, quant à lui nettement plus fourni, il est ni plus ni moins le copier-coller du jeu multi local. Dans ce mode, on joue relaxe (Ou pas) sans contrainte de point de victoire. Il est possible également de pouvoir créer des groupes publics avec des créations de parties personnalisées pour jouer avec le monde entier. Mais faut pas être pressé car trouver du monde n’est pas forcement évident. Est-ce parce qu’il y a moins de monde sur le switch On-line que sur les autres machines old/nextgen ? Je l’ignore.

Il est également possible de créer des salons privés protégés par un mot de passe pour éviter de se faire enquiquiner par le premier venu, idéal pour se retrouver entre amis(es). Switch oblige, pas de vocale via la machine pour le Online. Bref, de quoi rallonger encore plus une durée de vie déjà bien conséquente.

Un sans faute mais…

Que retenir alors de ce titre. Sans être parfait, le titre est bourré de qualité, nombreuses heures de jeu en perspective, des principes de jeu simples à assimiler mais complexes à maitriser. Un multi accrocheur, un On-line plein de surprises mais parfois un peu galère pour trouver du monde rapidement.

Ce jeu est-il un GOTY de 2020, Oui et Non. Selon moi, le jeu est sorti trop tard (le 8/12/2020) pour figurer dans un top déjà bien rempli et trop tard pour figurer dans le top 2021 car avec une next gen en puissance le titre risque d’être vite oublié, dommage.

Ensuite, si on possède le premier opus sorti très tôt sur la Switch, est-ce que ça vaut le coup de payer 40€ pour juste une mise à jour et un mode de jeu ? Car en étudiant plus le sujet, hormis le mode combat de talent et une nouvelle aventure solo, il ne me semble rien dégager de neuf. Je dirais si on tombe sur une bonne occas sur le store Nintendo ou dans un revendeur, pourquoi pas.

Mais pour tous les autres amateurs de jeu de réflexions en tout genre, tout ceux qui pratiquent le multi local, et toutes les personnes qui sont éventuellement passées à côté du premier épisode. JETTEZ VOUS DESSUS, c’est une valeur sûre.

(Visited 37 times, 1 visits today)